Le dernier Numéro Les anciens Numéros
  • Le dernier numéro d'Offroad 4x4 Magazine
  • Le mag 4x4 totalement gratuit
  • Les anciens numéros d'Offroad 4x4 Mag

Dakar 2024 : Moraes vainqueur, Loeb perd 23 minutes

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Pinterest Partager sur Google Plus Partager sur Linkedin
 

 

Dakar 2024 : Moraes vainqueur, Loeb perd 23 minutes

 

À leur arrivée en Arabie saoudite, David Castera avait prévenu les concurrents : la 46ème édition du Dakar Rallye allait être la plus dure jamais organisée en Arabie saoudite. Une mise en garde qui est en train de se concrétiser de plus en plus. En effet, après une première journée de course mouvementée suite à de multiples crevaisons, rebelote en ce lundi 8 janvier.

 

En effet, au cours du stage 3, on a assisté à un véritable chassé-croisé en tête de course au gré des pointages tout au long des 438 km entre Al Duwadimi et Al Salamiya. Dans l’ordre, Guerlain Chicherit, Romain Dumas, Guillaume de Mevius, Lucas Moraes ou encore Nasser al-attiyah ont successivement pris l’avantage sur leurs poursuivants. Mais, au final, c’est Lucas Moraes qui s’impose avec 9’’ d’avance sur Mattias Ekström. Troisième de son premier Dakar l’an dernier, le Brésilien s’offre ainsi son tout premier succès. Pour sa part, Yazeed Al Rajhi complète le podium à 1’09’’. Une troisième place qui ravit le pilote saoudien car elle lui permet de s’installer en tête du général avec 29’’ d’avance sur Carlos Sainz (crédité du sixième chrono du jour).

 

Longtemps crédité du meilleur chrono à l’approche de la ligne de chronométrage, Nasser Al-Attiyah dut se contenter du quatrième temps, à un peu plus d’une minute et demie du vainqueur. Un déficit de temps qui s’explique simplement. Le pilote qatari parcourut les derniers kilomètres de la spéciale sur la jante, après avoir déjà crevé à deux reprises plus tôt dans la journée.

 

Idem pour Sébastien Loeb qui finit la journée à la 23ème place du scratch à plus de 23 minutes de Lucas Moraes. Seule différence, le nonuple champion du monde utilisa ses deux roues de secours dans la première partie de la spéciale. Du coup, quand il creva pour la troisième fois à plus de 100 km de l’arrivée, il n’eut d’autre choix que de « mêcher » son pneu et rouler au ralenti. Même mésaventure en apparence pour Guerlain Chicherit.

 

Dakar 2024 : Moraes vainqueur, Loeb perd 23 minutes

 

Si certains pilotes ont connu une journée compliquée, d’autres en ont profité pour « briller ». À l’image de Romain Dumas qui finit la journée avec le cinquième chrono, juste devant Carlos Sainz. Autre français à s’être illustré au terme de ce stage 3, Mathieu Serradori est crédité du septième temps du jour, en devançant de plus de deux minutes Stéphane Peterhansel.

 

Maintenant, rendez-vous demain pour le stage 4 qui risque de réserver d’autres surprises. Pour mémoire, ce soir, les mécaniciens ne peuvent intervenir que 2 heures sur les autos.

 




Partager sur Facebook Partager sur Twitter