Le dernier Numéro Les anciens Numéros
  • Les anciens numéros d'Offroad 4x4 Magazine
  • Rejoignez- nous sur Facebook
  • Le dernier numéro d'Offroad 4x4 Magazine

Sainz en route pour la victoire

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Pinterest Partager sur Google Plus Partager sur Linkedin
 

Décidément, ce Dakar 2018 nous aura réservé des surprises jusqu’au bout ! Sur la treizième étape en ce vendredi 19 janvier, cela a commencé avec Stéphane Peterhansel sur le premier secteur sélectif. Au départ de la spéciale du jour, il occupait la deuxième place du général derrière son coéquipier Carlos Sainz, avec une quinzaine de minutes d’avance sur Nasser Al-Attiyah. Il lui aurait donc suffi de gérer sa course aujourd’hui pour assurer un doublé à Peugeot.

 

Mais, coup de théâtre ! A 10h48 (heure locale), l’organisation signala la Peugeot n°300 arrêtée au km 78, suite à un choc avec un arbre. Par chance, Cyril Despres porta vite assistance à Stéphane Peterhansel. Mais, dans l’histoire, Monsieur Dakar perdit plus de 46 minutes. Pire, sa direction étant endommagée, à la fin du premier secteur chronométré du jour, il concéda plus de 57 minutes à Bernhard Ten Brinke, le plus rapide sur la piste.

 

Puis, survint le second secteur chronométré et l’autre surprise du jour. Leader au départ de cette seconde partie, Berhnard Ten Brinke fut victime d’un problème mécanique sur son Toyota Hilux au km 570 de la spéciale. Dans l’impossibilité de réparer, le pilote hollandais et son copilote français durent finalement jeter l’éponge. Conséquence, par cet abandon, le virtuel troisième du général quitta le Dakar à la veille de l’arrivée !

 

NAsser Al-Attiyah Dakar 2018

 

Avec l’abandon de son coéquipier Bernhard Ten Brinke, Nasser Al-Attiyah se retrouva seul en tête de la spéciale. Résultat, à l’arrivée, le pilote Qatari devance de plus de onze minutes l’Hilux privé de l’Argentin Lucio Alvarez qui signe l’un de ses plus belles performances sur le Dakar et celui de son coéquipier Giniel de Villiers de plus de 13 minutes.

 

Pour sa part, Carlos Sainz n’a pas pris le moindre risque à la veille d’un sacre qui lui est promis. Le pilote Peugeot prend la 6e place à l’arrivée à 19’37’’ de Nasser Al-Attiyah et conserve une belle avance de 46’18’’ sur le pilote Toyota au général.

 

Enfin, le grand perdant de la journée, Stéphane Peterhansel, conclut la spéciale avec plus d’une heure de retard sur Nasser Al-Attiyah après avoir perdu la direction assistée de sa 3008 Maxi sur un choc avec un arbre. Il rétrograde donc au 4e rang du général… à 8 minutes seulement de Giniel de Villiers et de la troisième marche du podium. Sûr que le pilote Peugeot va tout faire pour récuperer son retard sur les 120 km de spéciale prévus aujourd’hui. Cela promet encore du spectacle pour l’ultime journée de course !

 

Dernier numéro




Partager sur Facebook Partager sur Twitter