Le dernier Numéro Les anciens Numéros
  • Les anciens numéros d'Offroad 4x4 Magazine
  • Rejoignez- nous sur Facebook
  • Le dernier numéro d'Offroad 4x4 Magazine

Al-Attiyah à l’attaque, Roma à la faute

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Pinterest Partager sur Google Plus Partager sur Linkedin
 

 

NAsser Al-Attiyah Dalkar 2018

Du sable, toujours du sable et encore du sable ! Voilà ce qui attendait les concurrents de ce Dakar 2018 aujourd’hui. Au programme de cette troisième spéciale : plus de 300 km en total hors-piste dans le désert d’Ica. Pas simple d’autant plus que, par rapport à hier, les équipages sont partis plus tard. Conséquence directe, le sable s’est révélé beaucoup moins porteur !

 

Des conditions de roulage et un tracé qui semblent avoir particulièrement plu à Nasser Al-Attiyah puisqu’en ce lundi 8 janvier, malgré deux crevaisons, le pilote qatari signe le meilleur temps du jour, devançant les quatre Peugeot 3008 DKR Maxi. Stéphane Peterhansel lui concède plus de 4 minutes . Troisième du jour, Carlos Sainz est relégué à 5’47, Cyril Despres à 7’43 et Sébastien Loeb à 8’34. Un résultat qui permet quand même à « Monsieur Dakar » de prendre les commandes du classement général avec 3’11 d’avance sur son coéquipier Cyril Despres. A signaler que, grâce à sa superbe étape du jour, Nasser Al-Attiyah se replace au troisième rang. Pour sa part, Giniel de Villiers doit se contenter du sixième temps du jour à plus de dix minutes de son coéquipier chez Toyota Gazoo Racing.

 

Côté Mini, les jours se suivent et se ressemblent. Après l’accident de Bryce Menzies et le télescopage de Yazeed Al-Rajhi et Boris Garafulic hier dans les dunes, c’est au tour de Mikko Hirvonen d’être en difficulté aujourd’hui. En effet, pour une raison inconnue pour l’instant et malgré l’aide de son coéquipier Yazeed Al Rajhi, le pilote finlandais s’est retrouvé arrêté plus d’une heure et demi au kilomètre 113 de la spéciale. Malheureusement pour le Team X-raid, Nani Roma n’a pu sauver l’honneur. A moins d’un kilomètre de la ligne d’arrivée, le pilote de la Mini n°302 est parti à la faute, effectuant plusieurs tonneaux. Par chance, après de longues minutes pour reprendre ses esprits, l’Espagnol a pu repartir et passer la ligne avec 26 minutes de retard sur le vainqueur avant d’être pris en charge par un médecin. En fait, en ce troisième jour de course, le meilleur pilote Mini se révèle être Jakub Prygonski … à plus de 22 minutes à Nasser Al-Attiyah.

 

Mise à jour : Victime d'un traumatisme dorsale et crânien, Nani Roma jetterait l'éponge.

 

Classement Etape 3 Dakar 2018

 

Dernier numéro




Partager sur Facebook Partager sur Twitter