Le dernier Numéro Les anciens Numéros
  • Les anciens numéros d'Offroad 4x4 Magazine
  • Rejoignez- nous sur Facebook
  • Le dernier numéro d'Offroad 4x4 Magazine

Peugeot à la fête, Mini à la peine

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Pinterest Partager sur Google Plus Partager sur Linkedin
 

Cyril Despres vainqueur deuxième étape

Une boucle de 273 km sous secteur chronométré autour de Pisco. Voilà ce qui attendait les concurrents du Dakar 2018 en ce dimanche 7 janvier. Une deuxième spéciale dans les dunes d’Ica que certains équipages appréhendaient car 80 % du parcours s’effectuerait en hors piste.

 

Or, ils avaient raison car cette deuxième étape du Dakar 2018 a réservé son lot de surprises. A commencer par la contre-performance de Nasser Al-Attiyah. Victorieux la veille, sur la ligne d’arrivée, le pilote qatari accuse un retard de plus de quatorze minutes sur le vainqueur du jour. Une contre-performance qui serait dûe à Matthieu Baumel, son navigateur tombé très malade après une quinzaine de kilomètres de course seulement.

 

Mais, revenons-en à la tête de course. Nasser Al-Attiyah en difficulté, les Peugeot 3008 DKR ont sorti le grand jeu. Tout au long de la journée, on a assisté à une passe d’armes à distance de toute beauté entre les quatre coéquipiers. Au CP1, Carlos Sainz pointait en tête devant Sébastien Loeb. Puis, ce fut au tour de Stéphane Peterhansel de ravir la tête de course au CP2 avant de la laisser à Cyril Despres pour 7 secondes au CP 5 . Une avance que le pilote de la Peugeot n°308 porta à 48 secondes sur la ligne d’arrivée. Pointant à plus de 3 minutes de Cyril Despres et à plus de 2 minutes de Stéphane Peterhansel, Sébastien Loeb complète le podium du jour. A signaler que, malgré toute leur bonne volonté, leurs poursuivants ne purent que limiter la casse. Quatrième, Giniel de Villiers (Toyota) concède plus de 7 minutes au trio de tête. Pour sa part, Orlando Terranova finit cinquième avec 12 minutes et 53 secondes de retard, devançant de peu le quatrième pilote Peugeot, Carlos Sainz et son coéquipier chez X-raid, Mikko Hirvonen.

 

Les faits marquants de la journée

  • Avant le CP1, Bryce Menzies serait parti à la faute au volant de son Buggy X-raid. Heureusement sans bobo pour lui et Pete Mortensen. Malheureusement, aux dernières infos, le 2-roues motrices trop gravement endommagé aurait été rapatrié directement au bivouac.
  • Autre équipage Mini malchanceux aujourd’hui, au volant de son buggy 2-roues motrices, Yazeed Al-Rajhi aurait percuté la Mini de Boris Garafulic. Résultat, les deux équipages X-raid, respectivement 13ème et 12ème la veille, ont dû attendre leur assistance pour réparer les dégâts. Un incident de course qui leur a certainement fait perdre tout espoir de bien figurer au terme de l’épreuve.
  • Autre fait marquant du jour, septième la veille, l’argentin Lucio Alvarez s’est fait surprendre dans les dunes, mettant son Toyota sur le toit.

 

Classement Dakar étape 2

 

Dernier numéro




Partager sur Facebook Partager sur Twitter